Stress, anxiété ou angoisse : quelles sont les différences ?

Photo noir et blanc d'une femme assiss

Nous ne savons pas toujours faire la différence entre un état allant d’un « simple » stress à l’angoisse, en passant par l’anxiété. En effet, il est important de savoir distinguer ces niveaux de stress et d’en reconnaître les symptômes afin de pouvoir les anticiper et les gérer au mieux. 

Entre réactions « normales » ou disproportionnées face à une situation stressante, cet article va vous aider à reconnaître les différents stades du stress.


Le stress, c’est quoi ?

Stress

Le stress est une réaction de l’organisme face à une agression (physique ou nerveuse). En effet, lorsqu’une situation nous fait sortir de notre zone de confort, nous avons tendance à produire des hormones de stress (l’adrénaline et le cortisol). Nous pouvons ressentir ce sentiment dans différentes situations plus ou moins importantes, telles que le passage de votre permis de conduire, d’examens scolaires ou médicaux, d’un entretien d’embauche, d’un premier accouchement, etc. 

Un état de stress n’est pas ressenti de la même manière par tous les individus. En effet, il existe deux types de stress : le bon et le mauvais stress. Le bon stress provoquera une augmentation de votre motivation et de vos capacités d’adaptation. Tandis que le mauvais stress aura tendance à être contre-productif et négatif à la fois physiquement que psychologiquement.

Les deux types de stress sont caractérisés par un rythme cardiaque plus rapide, une forte tension musculaire et une respiration rapide. Dans cet article, nous abordons le stress négatif pouvant provoquer des maux de ventre, des nausées, des diarrhées, ect. Si vous avez tendance à stresser régulièrement face à chaque situation se présentant à vous, cela devient du stress chronique.

Ce dernier doit être pris au sérieux et gérer rapidement. Le stress chronique peut provoquer des symptômes ou aller jusqu’aux maladies. En effet, on se demande souvent si le stress peut nous rendre malades, eh bien, oui, il peut provoquer des problèmes de santé comme de la fatigue, de l’eczéma, des ulcères, des AVC, des règles douloureuses, etc.

Si vous vous posez la question : le stress, peut-il rendre malade ? Rendez-vous sur notre article : « Les maladies liées au stress« .


L’anxiété, c’est quoi ?

L’anxiété se caractérise par un état de stress amplifié ou créé par … vous-même.  Dans une situation stressante, si vous avez l’habitude de projeter vos peurs et ainsi, amplifier votre niveau de stress, cela se nomme l’anxiété.

Pour savoir si vous êtes plutôt une personne stressée ou anxieuse, posez-vous ces questions, suis-je toujours stressé lorsque :

  • La situation est passée ?
  • Je rentre chez moi le soir ?
  • Je suis en week-end ?
  • Je suis en vacances ?

Si vous répondez oui à ces questions, cela signifie que les symptômes de stress persistent malgré un environnement plus serein et étant à l’écart du problème. Cela se traduit donc par une peur de l’avenir ou de rencontrer des situations inconnues et non contrôlables. On peut donc dire sans aucune hésitation que vous êtes une personne anxieuse !

Dans cette situation, il est conseillé d’entreprendre une réorganisation de son style de vie afin de diminuer cette pression quotidienne. Si cela ne suffit pas, n’hésitez pas à aller consulter un psychologue afin de déterminer l’origine de cette anxiété.


L’angoisse, c’est quoi ?

Angoisse

L’angoisse se modélise par une peur intense, voire viscérale d’un événement qui pourrait survenir (mais qui pourrait aussi bien, ne jamais voir le jour) ou d’une situation menaçante. Pour vous donner quelques exemples, cela peut être lié à la peur de mourir, d’être agressé, mais également lié à la rencontre d’une de vos phobies, etc.

Les symptômes sont beaucoup plus visibles que ceux du stress. Ils se caractérisent par des tremblements, des difficultés respiratoires, un rythme cardiaque rapide, des sueurs, etc. Lorsqu’une crise d’angoisse survient, nous respirons beaucoup trop rapidement, accumulant ainsi du gaz carbonique et non de l’oxygène. Cette hyperventilation alimente encore plus la crise d’angoisse liée à la peur de ne plus pouvoir respirer.


Si vous avez toujours un peu de mal à distinguer chacune des situations, voici une infographie vous résumant les étapes et les symptômes énoncés précédemment.

Articles recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *