Quels sont les symptômes de la dépression ?

Comment reconnaître une dépression

La dépression peut survenir à tout âge et peut toucher n’importe qui. Les raisons sont nombreuses et peuvent provenir du travail, de la scolarité, d’un deuil, d’un échec, de pensées négatives, d’une maladie, etc. Comment identifier les symptômes de la dépression ? Nous répondons à cette interrogation. Toutefois, les symptômes que nous allons aborder ne sont pas exhaustifs, chaque individu étant différent, les indicateurs ne sont pas les mêmes pour tous.


Les pensées négatives

Les pensées négatives se révèlent à chaque personne à un moment de sa vie. Or, c’est lorsqu’on les laisse nous submerger que nous pouvons tomber bien bas. La difficulté est de réussir à sortir la tête de l’eau, de se motiver et de se convaincre que tout ira mieux à l’avenir.

Si vous êtes de nature pessimiste et que vous faites face à une situation difficile, vous aurez peut-être tendance à voir l’ensemble de votre situation en noir. Rien n’est tout blanc ou tout noir, toutefois, le raisonnement peut être faussé et nous amener à dire que tout va mal.

Le manque de confiance en soi et en ses capacités peut également venir ternir un peu plus votre jugement. Cela peut conduire à se flageller : « je suis nul, j’ai échoué, c’est de ma faute ». Il est essentiel d’apprendre à être indulgent envers soi-même !

Le pessimisme peut conduire à une véritable isolation de sa famille ou de ses amis. Il n’est pas rare de se sentir incompris par les autres ou de se sentir comme un poids quotidien pour votre entourage. L’avenir est toujours perçu comme une situation perdue d’avance.


Un dérèglement de l’humeur

Lorsqu’un stress quotidien est subi, un « stress chronique », l’humeur varie rapidement. Vous pouvez être colérique, triste, voire totalement passif selon les jours. Clairement, vous êtes au bout du rouleau. Vos réactions sont incontrôlables, irrationnelles et vous gâchent la vie.

Le stress accru provoque également des troubles du sommeil, n’arrangeant en rien votre état. De plus, le manque de sommeil réduit la performance et donc la confiance en soi, favorisant la dépression. Vous distinguez le cercle vicieux ? Il porte vraiment bien son nom !


La fatigue

Il existe différentes sortes de fatigue. Lorsque vous courrez toute la journée, un moment de repos ou une bonne nuit de sommeil vous fera le plus grand bien : ceci désigne la fatigue physique. La fatigue émotionnelle est différente, le repos ne vous fera pas forcément du bien. Notamment, si vous avez tendance à réfléchir toute la nuit à vos problèmes ou si vous êtes sujet à l’insomnie dû au stress permanent.

La fatigue émotionnelle peut vous rendre « spectateur » de votre vie, vous effectuez vos gestes quotidiens de manière habituelle comme un robot, mais plus rien ne vous intéresse. Les sorties, les activités, les événements ne vous mettent plus en joie. Vous avez peut-être tendance à masquer vos émotions, toutefois, les personnes les plus proches de vous ne seront pas bernées bien longtemps. L’indifférence vous gagne et vous vous réfugiez dans votre bulle.


La tristesse quotidienne

Être triste de temps à autre, c’est tout à fait normal, notamment si vous êtes en période de deuil ou que vous faites face à une difficulté particulière. Cependant, si la tristesse, la fatigue et les pensées négatives s’installent quotidiennement, il est temps de se poser des questions.

Cela peut être les signes d’une dépression. La tristesse profonde est l’un des facteurs qui ne trompent pas. Il n’y a aucune raison d’avoir honte de ce que l’on ressent. Ne vous culpabilisez pas en vous disant que vous avez tout pour être heureux et pourtant, vous n’êtes pas bien.



La dépression n’est pas toujours évidente à identifier, notamment au début du processus. Une fois pris en main, un long chemin reste à parcourir pour se sentir mieux, aborder la vie positivement, retrouver confiance en soi, ainsi que le sourire. L’une des premières choses à faire est d’aller consulter un professionnel afin d’en connaître la source, sans cela, vous ne ferez qu’appliquer un pansement sur une plaie ouverte. Il n’y a aucune honte à demander de l’aide !

Articles recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *