Pression, échec, stress : être plus indulgent envers soi-même

Femme heureuse

La vie quotidienne impose de jongler entre la vie professionnelle et personnelle, soyons honnêtes, ce n’est pas toujours évident. Il faut faire vite, il faut faire bien et cela, tous les jours … vous n’êtes pas des machines ! Vouloir en faire trop sans y parvenir est synonyme de déception et donc de baisse de l’estime de soi. C’est pourquoi, il est important de se fixer des objectifs atteignables afin de diminuer la pression sur vos épaules ainsi que votre stress.

Voici quelques conseils pour y parvenir.


Savoir être indulgent : la clé du bien-être

Lorsque vous placez la barre trop haute, il est normal que vous ne remplissiez pas vos objectifs. Dans ce cas, vous serez toujours mécontents, insatisfaits, moroses (bref, vous ne rayonnerez pas !). Pour savoir si vous vous trouvez dans ce cas, posez-vous certaines questions :

  • Vos objectifs, sont-ils SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels) ?
  • Êtes-vous pleinement satisfait de vos réussites ? (Ou votre voix intérieure vous susurre-t-elle que vous auriez pu mieux faire en modifiant ci à ça ?)
  • Appréciez-vous vos compétences ou avez-vous besoin de vous comparer aux autres ?
  • Êtes-vous dur avec vous-même en cas d’échec ?
  • Êtes-vous irritable au quotidien ?
  • Vous sentez-vous à la hauteur dans toutes vos tâches ?

Personne n’est parfait, vous ne pouvez pas être irréprochable au quotidien. Toutefois, en vous fixant des objectifs réalisables, vous améliorerez votre confiance en vous et surtout votre bien-être mental. Soyez indulgent envers vous-même et vous atteindrez vos objectifs plus sereinement et plus efficacement.


1/ L’échec est source d’apprentissage

Commettre des erreurs permet de tirer des leçons et de faire mieux la fois prochaine. Prenons un exemple qui vous fera sans doute sourire. Si un enfant se met debout sur une table et tombe, nul besoin de s’énerver contre lui, cette expérience douloureuse lui servira de leçon et il ne recommencera plus (en théorie).

Ce type d’exemple est valable à tout âge. Vous montez votre entreprise et celle-ci ne fonctionne pas, dites-vous que la prochaine fois vous saurez quels sont les points d’échecs à éviter. La culpabilité et les regrets ne vous feront pas avancer. Oubliez vos erreurs et mettez en place de nouveaux objectifs.


2/ Mettre en place des objectifs atteignables

Comme nous l’avons évoqué plus tôt, vos objectifs doivent être SMART (spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels). Cette méthode de management permet de mettre en place des objectifs adaptés à vos compétences, votre emploi du temps, vos moyens, etc.

Dans le monde du travail, il faut également savoir dire non. Votre journée ne dure (en moyenne) que 7 heures. Vous ne pouvez donc pas accepter le travail de tous vos collègues ou supérieurs. Le fait de mettre en place un but à atteindre chaque jour, vous permet de pouvoir l’atteindre et donc de pouvoir rentrer chez vous tranquillement sans regret ou stress lié à la journée suivante. Pour diminuer le stress lié à une surcharge de travail, vous pouvez prioriser votre travail ou en déléguer une partie.


3/ Arrêter de se comparer aux autres

Nous sommes tous uniques (c’est du vu et revu ce genre de phrase, on est d’accord). Il est important d’accepter qui l’on est et de connaître nos domaines de compétence, eh oui, on ne peut pas être parfait en tout (ce serait ennuyeux pour votre entourage). Comme de nombreux individus, vous êtes peut-être habitué à vous comparer aux autres, un tel est plus créatif, meilleur cuisinier, meilleur orateur, etc.

Comparez-vous si vous le souhaitez, mais n’oubliez pas que personne n’est parfait. L’individu que vous admirez a peut-être connu de nombreux échecs avant d’arriver à sa situation.


4/ Apprendre à aimer ses qualités

Comme nous venons le dire, de nombreuses personnes se comparent aux autres. Dites-vous bien que pendant que vous vous comparez à quelqu’un, une tierce personne se compare à vous. Il est important d’apprendre à s’aimer soi-même. Pour cela, ne vous focalisez pas sur le négatif, mais au contraire sur vos qualités.

Admettez vos qualités et vos défauts, prenez du temps pour vous et pour faire des choses que vous aimez. Cela contribuera à diminuer votre stress et améliorer l’image que vous avez de vous-même.


5/ Être moins sévère envers soi-même

Lorsqu’une erreur survient, il est courant de se flageller, de se dire que de toute façon, nous n’étions pas à la hauteur, que si nous avions réfléchi et fait différemment cela aurait mieux fonctionné. Saviez-vous, que nous sommes toujours plus sévères envers nous-mêmes qu’envers les autres ?

Par exemple, si un de vos proches connaît un échec, lui diriez-vous que ce n’est qu’un bon à rien incompétent ou alors, lui diriez-vous qu’il ne faut pas perdre espoir et qu’il fera mieux la prochaine fois ? Alors qu’en pensez-vous ? (N’hésitez pas à nous le dire en commentaire).

Vous l’aurez compris, il est important de transposer ce type de discours positif à vous-même, soyez plus indulgent. La motivation suivra vos encouragements.


6/ Savoir pardonner ses erreurs

L’erreur est humaine, n’est-ce pas ? Nous ne sommes pas des robots ne commettant aucun impair. Une erreur peut survenir par manque de sommeil, des problèmes personnels ou professionnels, un manque de compétence, etc. Tout cela est normal, personne n’est parfait. Comme nous le disions auparavant, les erreurs nous permettent de nous améliorer.

Vous pardonnez bien les fautes de vos proches ou de vos collègues, alors pourquoi pas les vôtres ?



Nous espérons que cet article vous aura permis d’ouvrir les yeux sur la pression que l’on peut se mettre soi-même. Pour être plus efficace, plus détendu et plus heureux, soyez indulgent envers vous-même. Chacun possède des défauts et des qualités, c’est ce qui fait que nous sommes uniques !

Articles recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *