Les aliments à éviter pour ne pas stresser !

Gâteaux

Nous vivons des moments de stress régulièrement, parfois même un peu trop souvent. Selon votre niveau d’anxiété, il est possible que vous stressiez pour des choses qui seraient considérées comme des broutilles pour d’autres. Si vous êtes déjà de nature anxieuse, il serait préférable de connaître les aliments augmentant le niveau de stress afin de les éviter. L’alimentation joue un rôle important sur notre bien-être physique et mental. Il existe d’ailleurs, à la fois, des aliments anti-stress et des ingrédients favorisant le stress. Ces derniers seraient donc, à réduire voire à supprimer de votre alimentation.


Le rapport entre alimentation et stress

Lorsqu’une situation stressante se présente à vous, telle que l’arrivée d’un enfant, une charge de travail trop importante ou la visite de belle maman, l’organisme va produire du cortisol et de l’adrénaline, nommés également : hormones du stress. Dans une situation de stress chronique, ces hormones sont créées de manière continuelle.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Nous allons essayer d’expliquer tout cela sans trop de blabla ! L’adrénaline se crée lorsque vous faites face à une peur, une situation d’urgence ou toutes autres situations vous mettant « en danger ». Le cortisol, quant à lui est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme, en effet, c’est lui, entre autres, qui va produire notre énergie. Ce dernier transforme les graisses en sucre pour booster notre corps. Ainsi, lorsqu’un individu ressent un stress chronique, le corps produit en masse ces hormones et effectue une réserve de graisse pour faire face au stress plus régulièrement.

Pour résumé, le stress peut causer des problèmes de santé, cela peut aller de la simple prise de poids, des rougeurs, jusqu’à nous rendre malades (irritation du côlon, ulcères, infarctus, etc.). Il est donc important de prendre au sérieux votre état de stress, d’essayer de le contrôler ou de le réduire.

Outre les facteurs internes et externes de stress auxquels vous êtes confrontés, certains aliments ou ingrédients peuvent augmenter votre niveau de stress. Ainsi, ces derniers peuvent augmenter le risque de contracter des maladies ou des désagréments liés à cet état.


5 ingrédients à éviter ou à bannir de votre alimentation

1/ La caféine

Tasse de café

Lorsque l’on parle de caféine, on pense directement … au café, évidemment !

Si votre rituel du petit-déjeuner ou l’arrivée au travail comporte la prise d’un café, vous pouvez le conserver. Toutefois, il ne faut pas en abuser, une tasse de café par jour est largement suffisante, surtout si vous êtes de nature anxieuse.

La consommation de caféine en trop grande quantité favorise les troubles des glandes surrénales et donc, la production d’adrénaline (l’une des hormones du stress). Cette production peut entraîner une augmentation de la fréquence cardiaque, une mauvaise concentration, des insomnies, de l’anxiété, etc.

Bien entendue, la caféine n’est pas seulement présente dans le café. Elle se trouve également dans nos boissons gazeuses ou énergétiques préférées, dans certains thés et médicaments, le chocolat noir, etc.


2/ L’alcool

Apéritif entre amis avec des cocktails

Un petit verre de temps en temps ne fait de mal à personne, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est vrai, à deux conditions, que ce ne soit pas de manière quotidienne et que vous ne buviez pas plus d’un « petit verre ». Recevoir ses amis ou sa famille autour d’un verre est tout à fait normal, surtout en France, alors pas de panique !

Si vous prévoyez une soirée bien arrosée, attention ! Boire de l’alcool augmente la production d’hormones de stress. Dans cette situation, le rythme cardiaque augmente et le stress s’accentue. Ajoutez à cela le fait que les boissons sont généralement bourrées (sans mauvais jeu de mots) de sucre, vous multipliez les sources de stress. De plus, la consommation d’alcool perturbe le sommeil, cela entraîne un sommeil moins profond, une récupération moins bonne et donc, un matin pas très frais, irritable et plus stressé. 


3/ Le sucre

Cuillère de sucre

Ne vous a-t-on jamais interdit de manger trop de sucre quand vous étiez enfant ? L’explication était que cela vous excitait beaucoup trop pour faire la sieste. Encore une fois, nos parents avaient raison …

Comme nous vous l’avons expliqué plus tôt, lorsque vous faites face à une situation de stress, votre organisme produit de l’adrénaline et du cortisol. Ce dernier étant responsable de votre taux de sucre dans le sang, mais aussi du contrôle du stress. Si vous rajoutez à cela des aliments sucrés, votre niveau de sucre augmentera en flèche, le corps devra donc produire du cortisol pour réguler ce taux. C’est un cercle vicieux n’est pas ? En bref, voici une formule mathématique (très) compliquée pour expliquer ce phénomène : le stress + le sucre = encore plus de stress.

Lorsque le cortisol est élevé, cela peut provoquer des troubles du sommeil, des maux de tête et de ventre, affaiblissement du système immunitaire, etc.

Il est donc conseillé de réduire voire supprimer les aliments contenant trop de sucre ajouté tels que les plats industriels, les sodas, les pâtisseries, les barres de chocolat industriel, etc. 


4/ Les édulcorants artificiels

Sucre roux

Saviez-vous que dans beaucoup de produits industriels, le sucre est remplacé par des édulcorants artificiels. Les plus connus sont sans doute l’aspartame et la saccharine.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’ils sont moins chers que le « vrai sucre ». Ces derniers sont encore plus néfastes pour la santé que le sucre classique. Ils peuvent créer une réelle addiction et vous donner envie, encore et encore de produits sucrés. Au niveau de l’organisme, ils peuvent causer des maux de tête et de ventre (comme le sucre classique) ou aller jusqu’à provoquer des maladies cardiovasculaires (augmentation de la pression artérielle, AVC, infarctus du myocarde, etc.).

Les édulcorants augmentent votre taux de sucre dans le sang, provoquant ainsi, une augmentation de la production de cortisol et donc, une augmentation de l’état de stress.

Clairement, ces édulcorants sont à bannir de votre alimentation. De plus, il existe des édulcorants naturels comme le sirop d’érable, le stévia, le sirop d’agave, le sucre de coco, etc.


5/ Le sel

Cuillère de sel

Tout comme les autres ingrédients, le sel peut être consommé, mais de manière raisonnable. Une trop grande consommation de sel entraîne une difficulté d’absorption du potassium qui permet à notre système nerveux et neurologique de fonctionner correctement. Cela peut donc provoquer ou accentuer un état de stress ou d’anxiété.

Si vous avez l’habitude d’avoir la main lourde sur le sel dans vos plats, il va falloir essayer de modérer votre consommation afin d’éviter des problèmes de santé.



L’alimentation peut donc influencer notre état à la fois physique et émotionnel. Il est donc important de surveiller son alimentation et limiter la consommation des ingrédients que nous venons de voir. Étant contenus dans des milliers de produits, il n’est pas évident de supprimer ces ingrédients notamment lorsqu’on a la dent sucrée ! Faites également attention aux plats industriels et privilégiez dans la mesure du possible, (parce qu’un sandwich triangle ou des lasagnes à réchauffer de temps en temps, c’est pratique !) la cuisine faite maison.

Articles recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *